La filmographie intégrale du réalisateur culte Quentin Tarantino

Il s’agit d’un livre que je viens de terminer, il retrace la filmographie intégrale du réalisateur culte Quentin Tarantino ! L’occasion pour moi de revoir tous ses films.

Un beau livre sur Quentin Tarantino

C’est avant tout un très beau livre de 176 pages. J’aime beaucoup la couverture aux couleurs du film Kill Bill, avec une photo de Quentin Tarantino dans la lettre I de son prénom. Assez sobre mais efficace !

Ce livre est rempli de photos des films du réalisateur, de belles photos pour illustrer le texte en petits formats mais aussi souvent en pleines pages. On y trouve aussi des photos de tournages ainsi que des photos diverses de QT avec des proches et collaborateurs. Il y a beaucoup à lire et c’est fourni visuellement.

Au milieu du livre il y a 2 doubles pages dépliantes qui retracent la filmographie intégrale du réalisateur.

La vie et les débuts de Quentin Tarantino

Bien sûr dans ce livre on y apprend d’où vient Quentin Tarantino et son amour pour le 7ème art. Je savais plus ou moins qu’il avait bossé dans un vidéo club avant d’être réalisateur, dans ce livre j’en ai appris plus sur Video Archives et ses collègues cinéphiles. C’est assez passionnant de lire ces pages sur ses débuts.

Un livre qui retrace la filmographie intégrale de Quentin Tarantino

Chaque film a le droit à son analyse et à l’histoire de leurs fabrications. J’ai appris en lisant ce livre à quel point Reservoir Dogs a été un projet ambitieux porté notamment par Harvey Keitel. On est aussi plongé dans les moments dingues qui entourent le succès de Pulp Fiction ! ( Après avoir lu, j’ai retrouvé sur Youtube le moment où Quentin Tarantino fait un doigt d’honneur à quelqu’un du public lorsqu’il reçoit la palme d’or à Cannes, je connaissais pas l’anecdote).

C’est un livre très positif sur Quentin Tarantino mais qui sait être critique quand il le faut, notamment pendant l’analyse de Groom Service ( encore heureux ). Je ne connaissais pas ce film réalisé à plusieurs mains avant la lecture du livre, c’est vraiment mauvais !

L’occasion de voir et revoir tous les films de Quentin Tarantino

Au fur et à mesure que je lisais ce livre, j’avais envie de voir le film dont je lisais l’analyse, les anecdotes de tournages et la réception du public. J’ai donc revu presque tous ses films, et découvert quelques-uns que je n’avais pas encore vu !

A cette occasion, j’ai toujours pris autant de plaisirs devant Pulp Fiction et Reservoir Dogs, je me suis un nouvelle fois ennuyé devant Jackie Brown, j’ai kiffé et déliré devant Kill Bill, j’ai arrêté avant la fin des 8 Salopards, j’ai réhabilité Inglorious Bastards, j’ai découvert et aimé à moité le film Grindhouse, et j’ai été très agréablement surpris par Once unpon a time in Hollywood… Au moment où j’écris ces lignes, je n’ai pas encore revu Django Enchained.. ça ne saurait tarder !

Je conseille ce podcast des Chemins de la philosophie consacrer à Inglorious Bastards que j’ai trouvé passionnant ainsi que la Gêne occasionnée dans laquelle François Bédaudeau parle de Once upon a time in… Hollywood

J’ai trouvé à la médiathèque presque toutes les B.O des films de Quentin Tarantino, et elles tournent un peu chez moi en ce moment !

Retrouvez d’autres livres sur le blog dans les Salles de Cinéma comme Retour vers le futur et Entre émotion et raison, un livre sur Ennio Morricone

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *